Skip to main content

Select your region and preferred language.

Main Menu Canadian French

Main Menu Canadian French

Foire aux questions techniques

Foire aux questions sur le PVC

Généralités à propos du PVC

Aucun organisme de réglementation ne prescrit un code couleur spécifique. Par conséquent l’industrie des conduites en PVC a autonormalisé l’usage de certaines couleurs pour la tuyauterie en PVC, présentées dans le tableau ci-dessous :

Bleu : Conduite d’eau potable sous pression
Vert : Conduite d’égout, tant gravitaire que de refoulement
Mauve : Conduite d’eau de récupération (non potable)
Blanc : Usage général – (plomberie, évacuation/ventilation ou puit d’eau)
Gris : Usage général – (habituellement en plomberie ou électricité)

Remarque :

  • Il n’existe aucune réglementation sur les teintes de couleur utilisées. Par conséquent, selon le fabricant, les teintes d’une couleur donnée peuvent varier. Par exemple, le vert des conduites d’égout en PVC de NAPCO peut être légèrement différent de celui d’autres fabricants.
  • La couleur de la matière du tuyau n’a aucune incidence sur la performance de celui-ci.

Les propriétés physiques suivantes doivent être régulièrement mise à l’essai pour que la conduite soit certifiée conforme à la norme AWWA C900 : tenue en pression, pression de rupture, résistance à la pression hydrostatique, résistance à l'aplatissement, qualité d’extrusion (immersion dans l’acétone) et flexibilité annulaire. Les essais réalisés pour contrôler ces propriétés physiques donnent l’assurance que la qualité des produits finis ne s’écarte pas des spécifications.

Pour de plus amples renseignements sur les essais exigés par l’AWWA pour la certification des tuyaux et raccords de PVC, consultez le bulletin technique d’Uni-Bell :
AWWA Standards for PVC Pipe: Product Testing

Remarque : Des essais semblables sont exigés pour les conduites en PVC ASTM D2241.

Veuillez communiquer avec les Services techniques au 855-624-7473, option 3, ou à technical@napcopipe.com pour de plus amples renseignements.

Notre tuyauterie en PVC est produite aux États-Unis et au Canada.

Celle vendue aux États-Unis est uniquement fabriquée dans des usines américaines, tandis que celle vendue au Canada peut être fabriquée dans des usines situées tant aux États-Unis qu’au Canada. La liste de tous les emplacements de NAPCO se trouve sous le lien suivant : ici

Vous trouverez aussi notre lettre de certification de fabrication américaine (Made in USA Certification) sur notre site Web napcopipe.com , sous l’onglet « Project Resources » et « Certifications », ici.

Selon l’estimation de la PVC Pipe Association, aussi appelée Uni-Bell, la durée de vie théorique serait de 100 ans. Cependant, dans les faits, la tuyauterie pourrait durer beaucoup plus longtemps. La durée estimée de 100 ans s’appuie principalement sur l’analyse technique de la fatigue de la paroi d’un tuyau en PVC, dont les résultats sont présentés dans les rapports et études indépendantes cités ci-dessous. En outre, Uni-Bell a publié différents articles et documents techniques sur la durée de vie utile des réseaux d’aqueduc et d’égout en PVC. Ces articles et documents sont offerts publiquement et sans frais sur le site Web d’Uni-Bell à www.uni-bell.org.

Voici les liens directs avec quelques ressources et rapports d’Uni-Bell :

Rapport de dimension (DR) et rapport de dimension standard (SDR) correspondent tous deux au même rapport – diamètre extérieur [OD] / épaisseur de la paroi [t] – comme l’indique la figure 1 ci-dessous.

DR Explained

FIGURE 1 – Rapport OD/t

 

Pour de plus amples renseignements sur l’utilisation des rapports de dimension (DR) pour les conduites en PVC, cliquez sur le lien suivanthttps://www.uni-bell.org/Portals/0/ResourceFile/dimension-ratio-dr-explained-for-pvc-pipe.pdf

La seule différence entre les tuyaux de nomenclature 40 et ceux de nomenclature 80 est l’épaisseur de leur paroi. Celle-ci est aussi en corrélation directe avec la pression nominale du tuyau. Les tuyaux de nomenclature 40 (habituellement blancs) ont une paroi plus mince et, par conséquent, une pression nominale plus faible que les tuyaux de nomenclature 80 (habituellement gris). On n’utilise pas pour les tuyaux de nomenclatures 40 et 80 le rapport diamètre extérieur / épaisseur de paroi que l’on utilise pour les rapports de dimension DR et SDR. Par conséquent, les pressions nominales des tuyaux de nomenclatures 40 et 80 varient selon le diamètre de chaque tuyau et doivent être identifiées pour chaque combinaison de diamètres et de nomenclatures. La tuyauterie de plomberie en PVC de NAPCO (ASTM D1785) est offerte en nomenclatures 40 et 80. 


Reportez-vous aux spécifications techniques des produits* pour obtenir plus de détails sur les valeurs d’épaisseur de paroi et de pression nominale de nos produits de tuyauterie en PVC. Lien avec les spécifications techniques des produits : ici

CIOD est l’acronyme de Cast Iron Outside Diameter (diamètre extérieur d’une conduite de fonte) et est utilisé comme norme de diamètre des conduites en PVC AWWA C900 (p. ex., conduite bleue pour eau potable). IPS est l’acronyme de Iron Pipe Size (diamètre d’une conduite de fer), parfois désigné par DIPS (Ductile Iron Pipe Size), et est utilisé comme norme de diamètre des conduites en PVC ASTM D2241. (Il est à noter qu’il existe d’autres normes de diamètre telles que PSM – égout, PIP – irrigation, Nomenclatures 40/80/120 – plomberie et puit d’eau)

Tenez compte également des facteurs suivants :

  • Hormis la compatibilité avec les joints déjà en place, il n’existe aucun avantage particulier à utiliser une norme de diamètre plutôt qu’une autre.
  • Les normes ne sont pas directement interchangeables.

Non. Selon le document AWWA M23: PVC Pipe - Design and Installation Manual of Water Supply Practices, il n’y a aucune tolérance. Il existe une marge de tolérance pour l’eau d’appoint utilisée pour les essais d’acceptation des conduites en PVC qui est précisée dans la norme AWWA M23; toutefois, cela ne doit PAS être interprété comme une « tolérance de fuite acceptable » pour une conduite de PVC en service.

La marge de tolérance nominale pour l’eau d’appoint est utilisée durant les essais pour compenser :

  • l’air occlus;
  • le mouvement dû au portage des valves, des brides de retenue, etc.
  • la légère augmentation du diamètre d’une conduite causée par la pression interne.

Consultez le bulletin technique d’Uni-Bell pour plus de détails sur la position de l’AWWA en matière de tolérance zéro pour les fuites dans les conduites de PVC : ici

NAPCO offre une garantie limitée distincte pour ses différentes gammes de produits. Ces garanties sont présentées sur les pages suivantes :

Caractéristiques techniques des conduites en PVC

La norme NSF 61 définit les exigences relatives aux effets sur la santé des impuretés et des contaminants chimiques qui sont indirectement introduits dans l’eau potable à partir des produits, composants et matériaux utilisés dans les réseaux d’aqueduc.

La norme NSF 14 définit les exigences minimales en matière de caractéristiques physiques, de performance, d’innocuité, d’assurance de la qualité, de marquage et de tenue de dossiers pour les composants de tuyauterie en PVC. La conformité à ces exigences est établie à partir de différents essais réalisés par NSF sur des échantillons de tuyau fournis par le fabricant. 

Pour la tuyauterie sous pression, les méthodes d’ingénierie courantes suggèrent une vitesse d’écoulement maximale de 5 pi/seconde en conditions de fonctionnement normales (état stable). En situation de surpression, on suggère une vitesse d’écoulement maximale de 10 pi/seconde. Tout dépassement prolongé de la vitesse d’écoulement maximale recommandée risque de produire des niveaux de pression interne excessifs dans les canalisations en PVC et une rupture de joint ou de paroi.

Pour les réseaux d’égout gravitaires, qui ne sont pas sous pression, la vitesse d’écoulement maximale recommandée est de 10 pi/seconde avant d’envisager le recours à des mesures spéciales pour dissiper l’énergie et prévenir l’érosion interne.

Source : PVC Pipe Association: Handbook for PVC Pipe Design and Construction, 5th Ed.

Tenez compte des concepts suivants à l’installation de conduites en PVC sous des climats froids :

  • La résistance à la traction et le module d’élasticité ne subissent pas d’effets négatifs.
  • Selon la température réelle, la résistance aux chocs peut diminuer à environ 70 à 90 pour cent de la résistance du PVC à la température idéale de 73,4 °F.
  • Toutes les conduites en PVC doivent être installées au moins 12 po sous la profondeur de gélivation.
  • L’assemblage des joints à garniture peut nécessiter une force légèrement supérieure.
  • L’utilisation des méthodes d’installation appropriées devient encore plus importante par temps froid qu’elle ne l’est sous des températures plus modérées.
    • Les méthodes d’installation appropriées comprennent : manipuler les conduites avec plus de précaution, lubrifier et insérer convenablement le bout uni dans l’emboîture.

Pour de plus amples renseignements, consultez le bulletin technique d’Uni-Bell sur l’utilisation du PVC par temps froid : Cold Weather: No Practical Effect on PVC Pipe Installation and Use

Les conduites en PVC sont excellentes pour le transport de l’eau potable et des eaux d’égout, mais peuvent aussi servir au transport de produits chimiques ou être parfois exposées à différents produits chimiques présents dans le sol. La concentration du produit chimique est un facteur important pour évaluer la résistance audit produit. 

  • Pour consulter la liste des produits chimiques auxquels les conduites en PVC sont résistantes, reportez-vous au tableau contenu dans le rapport technique du Plastics Pipe Institute : TR-19 Chemical Resistance of Thermoplastics Piping Materials.
  • Pour connaître la résistance générale aux produits chimiques des garnitures normalement utilisées dans les conduites en PVC, consultez le tableau ci-dessous.

Résistance générale des garnitures normalement utilisées

Nom usuel

Caoutchouc SBR (styrène butadiène) et caoutchouc IR (isoprène)/mélange SBR

Caoutchouc NBR (styrène butadiène)

Caoutchouc EPDM (terpolymère
éthylène-propylène-diène) 

Propriétés générales

Résistance à l’absorption d’eau. Excellente capacité d’allongement. Matière standard utilisée pour tous les produits. Résistance aux produits à base de pétrole. Bonne performance mécanique. Résistance à l’ozone, au vieillissement et à la plupart des produits chimiques. Piètre résistance aux fluides à base de minéraux ou de pétrole. 

Résistance à

-    Alcool
-    Plupart des produits chimiques
-    Acides organiques
-    Cétones / acétones
-    Aldéhydes (p. ex. formaldéhyde)

-    Graisses /huiles à base de silicone
-    Produits pétroliers / caburants
-    Gras
-    Fluides hydrauliques

-    Huiles animales ou végétales
-    Ozone et UV
-    Liquides de frein
-    Produits chimiques forts et oxydants (péroxydes, nitrates, etc.)

Attaqué par

-    Plupart des solvants et huiles
-    Acides concentrés

-    Cétones (p. ex. acétone)
-    Halons (p. ex. chloroforme, halon)
-    Liquides de frein
-    Acides forts
-    Ozone / altération par les agents atmosphériques

-    Huiles minérales
-    Lubrifiant pétrolier
-    Carburants

*Remarque : NAPCO n’offre plus de garnitures en néoprène depuis décembre 2019.

Il trouve également un tableau détaillé sur la résistance aux produits chimiques dans le chapitre 3 du Handbook of PVC Pipe Design and Construction d’Uni-Bell. Trois chapitres de ce document peuvent être téléchargés gratuitement à partir du lien suivant : https://www.uni-bell.org/Resources/Handbooks

Si vous avez une question particulière à propos de la compatibilité avec un produit chimique, communiquez avec les Services techniques au 855-624-7473, option 3, ou à technical@napcopipe.com.

L’exposition aux rayons du soleil peut causer une légère décoloration des surfaces de conduite en PVC. Toutefois, celles-ci n’ont présenté aucune signe de dégradation de performance après avoir été exposées au soleil pendant des périodes allant jusqu’à deux ans. Empêcher physiquement les rayons UV d’atteindre les surfaces des conduites prévient la décoloration. Certaines des méthodes utilisées pour couvrir les conduites sont : couvrir la conduite de manière permanente (par une « enveloppe ») ou enduire la conduite d’une couche de peinture de couleur pâle, chimiquement compatible avec le PVC (p. ex., acrylique ou latex à base d’eau). 
 
La gamme de produits Yelomine de NAPCO procure une protection UV supérieure et très durable, et convient aux applications extérieures. Le PVC Yelomine contient une quantité accrue de TiO2 très pur qui est spécialement formulé pour résister aux effets des rayons UV. 
 
Consultez le bulletin technique de NAPCO sur l’exposition aux ultraviolets (UV) des conduites en PVC : Ultraviolet (UV) Radiation Exposure of PVC Pipe Products

Les conduites en PVC se dilatent et se contractent en longueur sous l’effet des changements de température. La variation en longueur dépend des propriétés de la matière et de l’écart de température. 

Variation en longueur des conduites en PVC par tranche de 10 °F d’écart de température :

Longueur de la conduite    

Pi (m)

Variation en longueur

Po (mm)

100 (30,48)

0,36 (9,15)

20 (6,1)

0,072 (1,83)

14 (4,3)

0,050 (1,27)

10 (3,0)

0,036 (0,91)

 

Par exemple, pour une longueur de conduite en PVC de 1 760 pi installée à une température initiale de 73 °F et dont la température de service est 83 °F, la variation sur l’ensemble de la longueur de la conduite à la température de service sera d’environ 6,34 po.

Source : PVC Pipe Association. Handbook of PVC Pipe Design and Construction, 5th Ed. New York: Industrial Press, 2013. Imprimé.

Remarque : Certains réseaux de conduites pourraient nécessiter un peu plus de jeu pour la dilatation et la contraction que ce que les joints à emboîtement à garniture standards peuvent fournir. En pareil cas, NAPCO offre des joints de dilatation ayant jusqu’à 6 po de diamètre.
 

La température de service maximale pour les réseaux de conduites en PVC est de 140 °F. La pression nominale et autres caractéristiques de performance de la conduite doivent être revues à la baisse pour toutes les températures supérieures à 73,4 °F (23 °C). Consultez le tableau ci-dessous pour connaître les facteurs de reclassification appropriés (source : Handbook of PVC Pipe Design and Construction, Fifth Edition;  Publié par PVC Pipe Association).

 

Temp. de service maximale °F (°C)
Multipliez la classe de pression à 73,4 °F (23 °C) par le facteur ci-dessous

80 (27)

0,88

90 (32)

0,75

100 (38)

0,62

110 (43)

0,50

120 (49)

0,40

130 (54)

0,30

140 (60)

0,20

 

Remarques :

  • Pour les températures qui se situent entre celles énumérées ci-dessus, établissez la classe de pression par interpolation entre les deux températures les plus proches.
  • Les garnitures de conduite ne sont habituellement pas affectées aux températures indiquées ci-dessus.
  • Les facteurs de reclassification s’appuient sur le maintien de températures de service élevées. Quand la température du contenu d’une conduite sous pression en PVC ne dépasse la température de service que de manière intermittente et temporaire, il se peut qu’il ne soit pas nécessaire de procéder à une reclassification.  

La profondeur d’enfouissement maximale est la profondeur maximale à laquelle une conduite peut être enfouie sans fléchissement de plus de 7,5 % pour une conduite d’égout gravitaire ou de 5 % pour une conduite sous pression. Certaines municipalités exigent un fléchissement maximum de 5 % sans égard au type de conduite. La profondeur d’enfouissement maximale dépend de plusieurs facteurs, tels que la rigidité de la conduite, le matériau de remblayage et son compactage (module de réaction du sol – E'), ainsi que la présence de charges routières en surface. 

Consultez le bulletin technique intitulé Guide sur la profondeur d’enfouissement des conduites d'égout gravitaire en PVC sous le lien suivant : Burial Depth Guidance for Gravity Sewer PVC Pipe

Selon la norme ASTM D2321, Standard Practice for Underground Installation of Thermoplastic Pipe for Sewer and Other Gravity-Flow Applications :  

« La profondeur minimale de couverture doit être établie par l’ingénieur selon une évaluation des conditions spécifiques du projet. »

« En l’absence d’une telle étude technique, la profondeur minimale de couverture suivante doit être utilisée. Pour les matériaux de remblayage installés conformément au tableau 3, il faut mettre en place une couverture (c.-à-d. la profondeur de remblayage au-dessus de la conduite) d’au moins 24 po ou égale au diamètre d’une conduite (selon la plus grande de ces deux valeurs) pour un remblai de classe I, et une couverture d’au moins 36 po ou égale au diamètre d’une conduite (selon la plus grande de ces deux valeurs) pour un remblai de classe II, III ou IV, avant de permettre à des véhicules ou de l’équipement de construction de circuler sur la surface de la tranchée, et au moins 48 po de couverture avant d’utiliser un marteau-batteur hydraulique pour le compactage. »

Aussi, selon le manuel Uni-Bell PVC Pipe Association Handbook of PVC Pipe :

« Une hauteur de couverture minimale de 12 po est recommandée pour les conduites en PVC (SDR35) soumises à des charges routières pouvant atteindre une charge axiale de 18 kip. Pour éviter la fissuration de la surface routière, une attention particulière doit être apportée à la sélection, à la mise en place et au compactage du matériau de remblayage autour des conduites flexibles (telles que celles en PVC) enfouies à faible profondeur… » 

Consultez le bulletin technique intitulé Guide sur la profondeur d’enfouissement des conduites d'égout gravitaire en PVC sous le lien suivant : Burial Depth Guidance for Gravity Sewer PVC Pipe

En ce qui a trait aux conduites sous pression en PVC, la profondeur d’enfouissement minimale dépend habituellement de la profondeur de gélivation. En absence d’une profondeur de gélivation, la profondeur d’enfouissement minimale d’une conduite sous pression en PVC est de 12 po.


Buried vs Embedded Pipe - FRENCH

Source: PVC Pipe Association. Handbook of PVC Pipe Design and Construction, 5th Ed.

New York: Industrial Press, 2013. Imprimé.

 

Installation et mise à l’essai des conduites en PVC

Nous recommandons que l’extrémité à emboîture soit stationnaire et que l’extrémité unie (mâle) soit insérée dans l’extrémité à emboîture, tel qu’illustré ci-dessous. Ceci réduit le risque que des débris entrent dans l’emboîture avant l’installation.

 

Bell Direction - French

Il est habituellement recommandé que le joint à emboîtement soit réalisé de manière à ce que le fluide s’écoule de l’extrémité unie à l’extrémité à emboîture, tel qu’illustré ci-dessous; toutefois, le sens de l’emboîture n’est pas d’une importance cruciale et le joint sera étanche peu importe le sens d’écoulement.

 

Bell Direction - Fluid Flow - FRENCH

Les angles de déviation de joint admissibles pour les conduites de NAPCO sont les suivants : 

 

Type de joint
Déviation angulaire maximale du joint
À emboîture à garniture (IB)
Certa-Lok RJ (à bride)

0,5° par extrémité

1° total par joint

Certa-Lok RJIB 0,5°
Au solvant (SW) Aucun

 

Pour de plus amples renseignements sur la déviation angulaire des joints et la courbure longitudinale des conduites en PVC, consultez le bulletin technique de NAPCO intitulé « Changement de direction des réseaux de conduites en PVC » 

Les angles de déviation de joint admissibles pour les conduites de NAPCO sont les suivants : 

 

Type de joint
Déviation angulaire maximale du joint
Conduite sous pression avec joint à emboîtement à garniture (IB)

1° (de 100 à 300 mm [de 4 à 12 po])

2° (de 350 à 600 mm [de 14 à 24 po])

Conduite d’égout à garniture (IB)

5° (de 100 à 300 mm [de 4 à 12 po])

3° (de 375 à 600 mm [de 15 à 24 po]) 

1.5° (600 mm [27 po])

Kor-Flo®

5° (de 200 à 450 mm [de 8 à 18 po])

3° (de 525 à 600 mm [de 21 à 24 po])

1° (de 750 à 900 mm [de 30 à 36 po])

Cobra Lock® RJ (à bride) S.o. – Voir les limites de courbure des conduites

 

Pour de plus amples renseignements sur la courbure longitudinale des tuyaux Cobra Lock®, consultez les spécifications techniques du produit : Technical Specification


Pour de plus amples renseignements sur les changements de direction des conduites à garniture NAPCO Royal et des conduites Kor-Flo®, consultez le guide d’installation suivant (pages 19 et 20) : Tuyaux d’égout à Joints et Raccords Guide d’installation 

L’inspection en circuit fermé des conduites en PVC peut révéler la présence de petits écarts longitudinaux entre l’extrémité unie et l’extrémité à emboîture des joints à garniture. Ces écarts sont conçus pour permettre la dilatation, la déviation et une insertion légère trop profonde. Cet écart ne nuit pas à la performance hydraulique de la conduite.

Remarque : Les images et les vidéos des inspections en circuit fermé ne permettent pas d’établir la largeur exacte des écarts de joint à cause des angles de vue et de l’éclairage de la caméra.
 

Exemple d’un angle de joint typique :

 

Integral Bell Gaps - FRENCH

 

Pour de plus amples renseignements, consultez le bulletin technique d’Uni-Bell sur les écarts de dilatation : Écart de joint

Les conduites en PVC ne doivent pas être soumises à des essais à l’air à haute pression!

A. Pour faire subir un essai à l’air à une conduite sous pression en PVC, il faudrait utiliser une pression très élevée. L’échec d’un essai à l’air sous haute pression peut entraîner une projection d’objets à haute vitesse qui serait probablement fatale. Par conséquent les essais à l’air de conduites sous pression en PVC sont strictement interdits. L’essai hydrostatique est la seule forme d’essai de pression permise pour les conduites sous pression en PVC.

B. Les conduites d’égout gravitaires en PVC (ASTM D3034/F679) peuvent être soumises à des essais à l’air jusqu’à un maximum 9 psi (les pressions d’essai habituelles sont plus basses) conformément à la norme ASTM F1417 « Standard Test Method for Installation Acceptance of Plastic Gravity Sewer Lines Using Low-Pressure Air ». Même si une pression de 9 psi représente une faible pression, la poussée qu’elle produit sur une conduite, les obturateurs et les couvercles peut entraîner une projection d’objets en cas d’échec de l’essai. Par conséquent, il faut tenir compte des mesures de sécurité suivantes, décrites dans la section 6 de la norme ASTM F1417 (sur les essais à l’air) :

  • « Aucune personne ne doit être autorisée à pénétrer dans les trous d’homme pendant les essais. »
  • « Quand des conduites sont mises à l’essai, il est obligatoire que tous les couvercles et bouchons soient renforcés par mesure de sécurité supplémentaire. »
  • « Un manodétenteur ou une soupape de surpression réglé à 9 psi ou moins doit être posé sur tout équipement de pressurisation. »

Pour de plus amples renseignements, consultez le bulletin technique d’Uni-Bell sur les essais à l’air des conduites en PVC : Air Testing of Installed PVC Pipelines
https://www.uni-bell.org/Portals/0/ResourceFile/air-testing-of-installed-pvc-pipelines.pdf
 
Consultez également le bulletin technique d’Uni-Bell sur les mesures de sécurité applicables aux essais à l’air des conduites d’égout en PVC (Considerations for Air Testing of PVC Sewer Pipes) : https://www.uni-bell.org/Portals/0/ResourceFile/safety-considerations-for-air-testing-of-pvc-sewer-pipes.pdf

 

Conduites à garniture en PVC

Joints plus étanches à l’eau – Quand ils sont correctement installés, les joints à garniture ne fuient pas, permettent de réaliser avec succès des essais post-installation et procurent un réseau de canalisations à l’épreuve des fuites.

Facilité d’installation – Les joints à garniture n’exigent qu’un temps d’installation minimal, nettement inférieur à celui des joints soudés au solvant, à bride ou soudés. Les joints à garniture s’assemblent facilement par une simple poussée, et la conduite est prête à être utilisée immédiatement après l’assemblage.

Robustesse du réseau de canalisations – Les joints à garniture laissent un plus grand jeu à l’intérieur du joint pour permettre les mouvements dus à la déviation du joint, à de légères surpressions ou à la dilation et la contraction thermiques. Remarque : Des joints retenus peuvent se révéler nécessaires quand une force excessive est susceptible de se produire au niveau des joints.

NAPCO offre les matières de garniture suivantes :

  • Caoutchouc de styrène butadiène (SBR) – Offre standard
  • Nitrile (NBR)
  • Caoutchouc de terpolymère éthylène-propylène-diène (EPDM)

Si vous avez une question particulière à propos des matières de garniture, communiquez avec les Services techniques au 855-624-7473, option 3, ou à technical@napcopipe.com.

Remarque : Les types de garniture sont spécifiques aux types de produit.

Les trois types de garniture les plus populaires de NAPCO sont Rieber, Fluid-Tite et à joint torique représentés ci-dessous en coupe transversale : 

Gasket types - FRENCH

Joint Certa-Lok®

Certa-Lok de NAPCO est un système de tuyauterie à joints retenus autobloquants composés de rainures usinées avec précision à l’extérieur des extrémités unies et à l’intérieur des emboîtures. À l’assemblage, une languette est insérée ou enfoncée manuellement dans la rainure de l’emboîture ou de la bride pour créer un joint circonférentiel retenu qui verrouille le raccord entre les deux segments de tuyauterie. Une garniture en élastomère flexible située dans la rainure de l’emboîture ou de la bride forme un joint d’étanchéité hydraulique.

Certa-Lok est offert en version RJ avec bride à joint retenu ou en version RJIB avec joint à garniture retenu.

Les avantages des joints Certa-Lok sont les suivants :

  • Assemblage facile et rapide des joints
  • Résistance à la traction dans les DEUX sens (TIRAGE et POUSSÉE)
  • Aucune protection requise contre la corrosion
  • Procure un système de retenue sur le diamètre extérieur des conduites
  • Élimine la nécessité d’avoir des dispositifs de retenue externes et des massifs de butée (le cas échéant)

 

Le joint retenu autobloquant Certa-LokMD est offert pour les gammes de produits suivantes :

 

Gamme de produit
Type de joint offert
Tuyaux sous pression C900 RJIB et RJ
Tuyaux sous pression D2241 RJ seulement
Certa-Flo - Égout RJIB seulement
Certa-Com - Électricité RJIB seulement
Certa-Set - Agriculture et irrigation RJ seulement
D2241- Yelomine RJIB et RJ
Tubage de puit d’eau Certa-Lok RJIB et RJ
Colonne descendante Certa-Lok RJ seulement

 

REMARQUE : RJ = bride à joint retenu; RJIB = joint à garniture retenu

RJ vs RJIB - FRENCH

Toutes les classes de résistance à la traction sont indiquées dans les spécifications techniques des gammes de produits applicables (Yelomine, C900, 2241, tubage de puit d’eau, Certa-Flo, Certa-Com, etc.). Pour de plus amples renseignements sur l’essai de résistance à la traction auquel nos produits sont soumis, consultez le bulletin technique suivant : Certa-Lok® Joint Tensile Strength Testing

Dans la plupart des cas, les tuyaux et les brides RJ peuvent être utilisés avec des tuyaux RJIB, mais il arrive parfois qu’ils ne soient pas compatibles. Consultez les bulletins techniques suivants pour savoir comment raccorder des joints de styles différents dans des situations particulières.

Pour notre gamme de produits C900, consultez le bulletin suivant : Connecting Different Joint Styles of AWWA C900 PVC Pipe

Pour notre gamme de produits ASTM D2241, consultez le bulletin suivant : Connecting Different Joint Styles of ASTM D2241 PVC Pipe

Besoin d’aide?

Nous voulons vous aider à démarrer votre projet. C’est pourquoi nous avons des représentants NAPCO partout en Amérique du Nord.